• cd

    J'ai une clochette autour du cou,
    au bout d'un ruban rose:

    Maman, regarde je suis un chat.
    Un quoi? Un chat. Un QUOI ? Un chat.
    Ah un chat.

    J'écris, mais surtout ne t'inquiètes pas, sourire plein de dents, plein de ces étincelles qui font feux d'artifices qu'on voit sans voir vraiment,
     des dents blanches au bout d'une nuque trop longue,ca se courbe. Ca s'affaisse;
    j'écris à un vrai inconnu. Un monsieur peintre, enfin j'sais pas trop, j'fais expres sinon c'est plus inconnu c'est moins drôle.
    Et puis comme avec tous les autres j'attends aucune réponse et ça me va bien ( sourire plein de dents ).
    Comme je mélangeais tout le temps l'Anglais et le Français dans une même phrase, j'ai décidé de me faire un bon gros exercice de traduction,
    je l'écris en deux langues, mais plus dans un seul texte. C'est dur, ça me plaît et me fatigue (beaucoup).
    Je couds des nounours sur mon sac, et des boutons sur mon manteau, avec des coccinelles, rouges. J'ai 12 ans.

    En pensant à ce que je vais écrire.
    Et ne pas écrire bien sûr (ohhhh, de la subtilité un peu, merde quoi).
     
    J'en veux à mort a tout ceux qui n'ont pas essayé.
    But You, you're the worst of your kind.
    You didn't teach me a thing. You've been showing off and took pleasure in seing someone's sorrow.
    You just suck.
    I wish I could just tell you to fuck off but suddenly I don't even care,
    tu comptes plus.
    Haha funny how - (...).

     fang.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :